Vient de paraître : « Choisir la paternité gay », par Martine Gross

Publiée le 29 janvier 2012 | Par Frédéric Le Barzic | Culture LGBT, Homoparentalité, News

« L’originalité de cette recherche est d’explorer les motivations, le parcours, le vécu d’hommes devenus pères (ou désireux de le devenir) dans un contexte homoparental. Beaucoup se sont tournés vers la coparentalité. Quelques-uns vers l’adoption. En choisissant la gestation pour autrui, ils se trouvent confrontés à des questions totalement inédites. Fondé sur les témoignages de ces nouveaux pères recueillis lors de longs entretiens, l’ouvrage rend compte de la partition originale qu’ils ont en partie improvisée, repensée au long du parcours, parfois réévaluée avec l’arrivée de l’enfant. Ces parents hors norme interrogent la société sur la parenté, la parentalité, la place du lien biologique dans l’enfantement, la diversité des projets parentaux, la démultiplication des modalités d’enfantement, le « vivre ensemble » dans un monde marqué du sceau de la parenté plurielle.

L’accès à la procréation médicalement assistée est interdite en France aux homosexuels. Ils ne peuvent pas adopter en couple mais seulement individuellement et doivent encore souvent passer sous silence leur orientation sexuelle pour obtenir un agrément. Malgré les difficultés, des hommes seuls ou en couple accèdent à la paternité. Ils se tournent vers l’adoption, constituent des familles en coparentalité, ou bien ont recours aux techniques procréatrives et à une femme qui portera l’enfant. Ils se rendent pour cela à l’étranger, dans des pays où la pratique de gestation pour autrui est licite et encadrée.

Dans tous les cas, s’ils peuvent élever l’enfant ensemble, seul l’un d’eux sera père légal. En choisissant la paternité gay, ils se trouvent confrontés à des questions totalement inédites. Qui sera le père génétique ? Qui sera le père légal ? Dans le cas de la gestation pour autrui, seront-ils deux pères sans mère, deux pères avec une mère porteuse tenue à distance, deux pères avec une mère porteuse qui trouvera une place dans une famille conçue comme élargie, deux pères et deux mères (la gestatrice et la donneuse d’ovocytes) identifiées et plus ou moins proches d’eux ?

Fondé sur de longs entretiens, l’ouvrage explore les motivations, le parcours, les doutes, le vécu d’hommes devenus pères (ou désireux de le devenir) dans un contexte homoparental. Il retrace leur itinéraire depuis leur coming out jusqu’à leur projet parental, depuis leur désir de apternité jusqu’à la constitution de leur famille. Il rend compte de la partition originale qu’ils ont en partie improvisée, repensée au long du parcours, parfois réévaluée avec l’arrivée de l’enfant. Ces parents hors norme, la diversité de leurs projets parentaux interrogent la société sur la parenté, la parentalité, la maternité et la place du lien biologique dans les représentations à l’œuvre ».

« Choisir la paternité gay », par Martine Gross, éditions Erès

Martine Gross est ingénieure de recherche en sciences sociales au CEIFR (CNRS). Ses recherches ont notamment porté sur les relations intergénérationnelles, la transmission des identités religieuses, la désignation des liens dans les familles homoparentales, le désir d’enfant chez les gays et les lesbiennes.

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.