Rudolf Brazda nous a quitté

Publiée le 4 août 2011 | Par Fred | News

Arc-en-Ciel Toulouse, son Président, son Bureau et son Conseil d’Administration sont aujourd’hui triste suite à la disparition de Rudolf Brazda, dernier survivant connu de la déportation homosexuelle, nommé chevalier de la Légion d’honneur.

Nous nous souvenons de l’homme que nous avons connu l’an dernier, qui nous a fait l’honneur d’être présent à Toulouse lors du Festival des Fiertés de juin 2010. Nous garderons en mémoire son sourire, et le message qu’il nous a adressé.

Il était le dernier survivant connu des Triangles roses, les déportés pour cause d’homosexualité sous le IIIe Reich. Rudolf Brazda est mort hier à l’âge de 98 ans. Tchécoslovaque né en Allemagne, Rudolf Brazda avait été emprisonné à Buchenwald de 1942 à 1945, après une première condamnation pour homosexualité en 1937. Dès l’armistice, il s’était installé en France, en Alsace. C’est seulement au début des années 2000 qu’il s’était fait connaître, témoignant ensuite sans relâche, de ville en ville, de son expérience. Il nous rendait visite à Toulouse pour le Festival des Fiertés en souvenir de Pierre Seel. A cette occasion, il était fait citoyen d’honneur de la ville de Toulouse. En avril dernier, il avait été fait Chevalier de la Légion d’honneur.

C’est hier soir que l’association les Oublié(e)s de la Mémoire, adhérente d’Arc-en-Ciel Toulouse, nous confirmait cette triste nouvelle.

Retrouvez la communication de l’association les Oublié(e)s de la Mémoire.

Retrouvez une vidéo de lui par Yagg : Rudolf Brazda par Yagg

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.