Propos Homophobes du numero 2 du Vatican. STOP!

Publiée le 13 avril 2010 | Par | News

Arc en Ciel veut réagir très fortement au propos du nº 2 du Vatican. Raffraichissez cette page assez souvent : des nouvelles infos à venir avec un communiqué officiel d’Arc en Ciel Toulouse.

Les scandales de pédophilie qui secouent l’Eglise catholique sont liés à l’homosexualité, pas au célibat des prêtres, a déclaré, lundi 12 avril, le secrétaire d’Etat du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone.

« De nombreux psychologues et psychiatres ont démontré qu’il n’y avait aucun lien entre le célibat et la pédophilie et beaucoup d’autres, m’a-t-on dit récemment, qu’il y avait une relation entre l’homosexualité et la pédophilie », a dit le numéro deux du Vatican lors d’une conférence de presse à Santiago du Chili. « C’est la vérité. C’est le problème »… « Cette pathologie touche toutes les catégories de gens, et les prêtres à un moindre degré si l’on regarde les pourcentages », a-t-il poursuivi.

Ceci n’est pas un poisson d’avril mais la triste réalité d’une hiérachie vaticane désemparée au point qu’elle s’en prend donc directement aux homosexuels en relayant l’amalgame inacceptable -évidemment scientifiquement absurde : on attend les sources psys du prélat- entre homosexualité et pédophilie.

Que le cardinal Bertone considère aujourd’hui que tous les cas de pédophilie en son sein relève de pratiques homosexuelles est son affaire, mais on ne se sait désormais ce qui l’inquiète le plus : les cas de pédophilie, les prêtres homosexuels ou ce mariage homo qui gagne du terrain partout en Europe…

Arc en Ciel Toulouse s’indigne avec la plus grande force des propos du numéro 2 du Vatican et appelle toutes ses adhérentes et tous ses adhérents, ainsi que tous ses ami(e)s et sympathisant(e)s , à s’associer à cette condamnation en écrivant une lettre de protestation auprès de Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse.

Arc en ciel souhaite réagir dans les plus brefs délais en publiant un communiqué officiel.

N’ hésitez pas non plus à réagir sur le site.

INDIGNATION EN ITALIE

Extraits :

La députée du Parti démocrate (opposition de gauche) Anna Paola Concia a fait part de son « indignation », demandant au secrétaire d’Etat du Vatican de « démentir immédiatement les paroles violentes, inhumaines et gravissimes qu’il a prononcées ». « Il est vraiment déplaisant qu’encore aujourd’hui de hauts représentants de l’Eglise catholique se laissent aller à des analyses aussi grossières, proposant des thèses fausses, dommageables et démenties par l’Organisation mondiale de la Santé et qui ne sont pas partagées par la majorité des catholiques », a-t-elle ajouté. Alessandra Mussolini, présidente de la Commission pour l’enfance de la chambre des députés, a pour sa part jugé qu' »on ne pouvait pas lier l’orientation sexuelle à la pédophilie », contredisant ainsi ouvertement le cardinal Bertone. Mme Mussolini appartient au Peuple de la Liberté (PDL, droite), le parti de Silvio Berlusconi.

Le président de Gaylib, un mouvement de défense des homosexuels de centre droit, a pour sa part jugé « inquiétant que le ministre des Affaires étrangères d’un Etat occupant le coeur de la capitale italienne utilise des arguments jugés dépassés y compris dans le Tiers-Monde ». « Puisqu’ils parlent la même langue, il serait opportun de transférer le Vatican à Téhéran », a ajouté en plaisantant Enrico Oliari, en allusion aux déclarations homophobes dont est coutumier le président iranien. Quant à Aurelio Mancuso, ex-président d’Arcigay, principale association de défense des droits des gays, il a estimé que le cardinal Bertone devrait « être logique avec lui-même » et « chasser tous les homosexuels du clergé, à commencer par la Curie vaticane ». « La vérité est que Bertone tente maladroitement de détourner sur l’homosexualité l’attention qui s’est concentrée sur les nouveaux crimes contre des enfants qui émergent chaque jour », a-t-il estimé.

Enfin, une association de lutte contre la pédophilie, La Caramella Buona, a cité dans un communiqué la criminologue Roberta Bruzzone, selon laquelle « les soi-disant corrélations entre homosexualité et pédophilie sont privées de tout fondement scientifique ».

Raffraichisez cette page à longeur de journée, plus d’infos a suivre, avec un communiqué officiel d’Arc En Ciel Toulouse.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

8 Responses to Propos Homophobes du numero 2 du Vatican. STOP!

  1. Jérôme says:

    C’est pathétique !
    Après les déclarations de Mgr Hérouard, secrétaire général de la conférence des Évêques de France : « …il est clair que la grande majorité des cas de pédophilie a lieu dans les familles. » (La Croix n°38616),
    Après la lecture d’une lettre d’un « ami juif « , lors d’un sermon pendant la liturgie de la Passion du Christ, par le père franciscain Raniero Cantalamessa, prédicateur de la maison pontificale, comparant les critiques faites au Vatican de la gestion des affaires de pédophilie en son sein aux « aspects les plus honteux de l’antisémitisme »,
    Maintenant le désormais classique :
    « Il existe un lien entre homosexualité et pédophilie » !
    Ecoeurant !

  2. gb says:

    Je pense en effet que ces accusations sont gravement diffamatoires. Je suis pour une action collective.
    On peut au moins écrire à mgr31@catholique-toulouse.cef.fr ?

  3. Kinach Sebastien says:

    un setting devant Saint Sernin suivie d’une marche jusqu’à l’archeveché 24, rue Perchepinte, ça pourrait le faire non?

  4. Sylvain says:

    Ces propos sont assourdissants, écoeurants, révoltants. Marre de cette église sourde, aveugle, usée, avec une morale variable. Il faut une réaction collective et RAPIDE face à ce genre de propos.

  5. Dan says:

    Petite rectification… Personne n’a déclaré que l’homosexualité était une mode culturelle passagère. Ce que Benoit XVI a déclaré le mois dernier c’est que la chasteté – en parlant du célibat des prêtres – était un don de Dieu qu’il ne fallait pas l’abandonner sous la pression de «modes culturelles passagères». La mode culturelle en question est ici le rejet du célibat des prêtre et non l’homosexualité.

  6. michel says:

    C’est exact Dan. Merci pour cette observation qui a permis de rectifier l’article. Inutile d’en rajouter même si on peut évidemment rappeler que cette chasteté « don de Dieu » fut aussi décidée pour des raisons matérielles : éviter la dispersion des biens de l’Eglise. Mais ceci est une autre histoire… des modes culturelles ?

  7. Betty says:

    C’est écœurant, scandalisant !! Et surtout, je pense qu’ils ont trouvé là, le moyen de faire passer au second plan des pratiques pédophiles de certains hommes d’église. C’est pathétique et il faut réagir !
    Marre de cette discrimination constante envers les homosexuels.
    A fond avec vous !

  8. Michel says:

    Question posée à Olivier Florant, sexologue catholique spécialiste de la pédophilie:

    « Peut-on établir un lien entre pédophilie et homosexualité ? »

    Réponse :

    « À ma connaissance, il n’existe aucune étude scientifique qui permette d’affirmer cela. Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’il semblerait que les personnes homosexuelles aient plus de difficultés à contrôler leurs pulsions. Pour cette raison notamment, j’aurais plutôt tendance à accorder du crédit aux propos du cardinal. Mais encore une fois, il faudrait pouvoir étayer ces propos de preuves scientifiques. »
    Source : site famille chrétienne

    « Faudrait pouvoir » : vraiment ?