« Ouganda : au nom de Dieu » au cinéma ABC, mardi 17 mai à 20h30

Publiée le 17 mai 2011 | Par | News

« Dans le cadre de la Journée Mondiale de lutte contre l’homophobie, Des Images aux Mots ( organisé par l’association Arc-en-ciel Toulouse) vous invite à une projection unique du documentaire « Ouganda : au nom de Dieu » au cinéma ABC le mardi 17 mai à 20h30. »

Depuis quelques mois, l’actualité a tristement confirmé la répression
croissante de l’homosexualité en Afrique. Le constat est accablant (Sénégal, Malawi, Burundi, Rwanda etc.).
Mais en termes de répression, l’Ouganda qui envisage actuellement la peine capitale, bat tous les records en ce qui concerne le non-respect des droits humains.

Le 13 octobre 2009, une proposition de loi a été déposée par le parlementaire David Bahati, sous le nom de «Anti-Homosexuality Bill ». Elle prévoit un emprisonnement à vie pour les homosexuels et même la peine de mort. De plus, tous les citoyens qui ne dénonceraient pas une connaissance homosexuelle à la police dans les 24 heures risqueraient 3 ans de prison ferme.

Malgré la pression internationale (Obama, Hilary Clinton, Gordon Brown et des centaines d¹article de presse), la proposition devrait être votée par un parlement quasi unanime.

« Ouganda au Nom de Dieu », suit et partage la vie d’Auf, un activiste gay
de 26 ans. On le rencontre dans un bidonville en périphérie de Kampala, la capitale. C’est là qu’il se cache, dans une chambre de 8 mètres carrés, en compagnie de deux autres colocataires gays qui, eux, n’osent pas faire leur
coming-out.

La vie d’Auf a été détruite après la publication de sa photo dans un tabloïd trash (« Red Pepper») et à la télévision. Conséquence : il a perdu son emploi de boulanger, a été mis en prison, a été expulsé de son village, a vendu tous ses biens pour survivre.
Dorénavant, on le reconnait et il ne peut donc pas prétendre à un nouveau travail.

« la séance sera suivie d’un débat. En présence du réalisateur (sous réserve) »

20110511-175607.jpg

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.