Mariage et adoption, pas d’Egalité sans la PMA !

Publiée le 30 mars 2013 | Par Frédéric Le Barzic | Homoparentalité, News

Communiqué de presse de l’InterLgbt : « Couples et parentalité LGBT : Mariage, Adoption et PMA sont les trois conditions nécessaires à l’égalité  »

Lors de son intervention télévisée du 28 Mars, le Président de la République a réaffirmé sa volonté d’ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. L’Inter-LGBT se félicite que François Hollande reste insensible aux chantages inconséquents et aux propos violents de la mouvance anti-égalité.

L’Inter-LGBT tient à souligner que François Hollande s’était également engagé durant sa campagne, par écrit auprès de plusieurs associations, lors d’une interview au magazine Têtu et par le biais de sa porte-parole lors du meeting « Egalité LGBT 2012 » à ouvrir la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux couples de femmes. Lorsque nous l’avons rencontré le 21 novembre 2012, il nous a affirmé que sur la question de l’ouverture de la PMA aux couples de femmes, le Parlement serait souverain.

Le Président de la République a – lors de son interview du 28 Mars – renvoyé cette question à l’avis du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) qui s’est saisi du sujet au mois de Janvier dernier et affirmé qu’il « respecterait » l’avis de ce comité.

L’avis consultatif du CCNE sur l’ouverture de la PMA aux couples de femmes, s’il était négatif, ne pourrait être le prétexte à l’abandon d’un engagement de campagne

L’Inter-LGBT tient à rappeler les propos de Mme Vallaud-Belkacem, tenus le 6 Février dernier, qui considérait à juste titre que l’avis du CCNE ne contraignait «aucunement» le gouvernement et qu’il venait uniquement «éclairer le débat». Elle rappelle également que Mr Jean-Marc Ayrault – par la voix de Mr Vidalies – s’était engagé le 3 Février dernier à ce qu’une loi « sur l’ensemble des questions portant sur la famille, qui comprendra la proposition du gouvernement sur la PMA » soit débattue avant la fin de l’année, « après avoir pris connaissance de l’avis du Conseil national d’éthique ».

L’avis du CCNE, dont les positions ont jusqu’à présent été très conservatrices sur le sujet – aussi « respectable » qu’il soit – ne saurait donc servir de caution à une décision dont la dimension est politique.

Comme l’a souligné le Président de la République lors de son intervention, le parlement reste « souverain » en la matière. L’Inter-LGBT rappelle qu’il s’agit d’une mesure figurant dans le programme du Parti Socialiste, d’Europe Ecologie Les Verts et des formations du Front de Gauche depuis plusieurs années – programmes sur la base desquels les députés appartenant à ces groupe ont été élus les 10 et 17 Juin dernier.

L’ouverture de la PMA aux couples de femmes : une mesure indispensable pour aller au bout de l’égalité !

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.