Le Cratère, 7 nov : soirée féministe Hommage à Bety Carino

Publiée le 6 novembre 2011 | Par Michel Megnin | Associations, Associations Amies, Évenements, News
L’ébranleuse, Mauvais genre et Latinodocs présentent , le Lundi 7 novembre 2011 à 20h30 au cinéma Le Cratère (95 grande rue Saint Michel – Toulouse)

Soirée féministe -Hommage à Bety Carino

Projection-débat sur les féminicides:

Bety Cariño, Centre d’appui communautaire par le travail dans l’unité, Cactus, Mexique, 2010, 0 h 18 mn, VOST

Ce documentaire est un hommage à Bety Cariño, militante féministe assassinée par les paramilitaires au Mexique en avril 2010. Il retrace son engagement et le contexte de son assassinat.

Le jour des mortes (El día de las muertas) Nina Faure / Mauvais Genre, France, 2010, 0 h 06 mn, VOST

Ce documentaire traite des féminicides au Mexique. Il se déroule lors de la marche mondiale des femmes à San Cristobal  (Chiapas) qui rend hommage à ces femmes et revient sur l’assassinat de Bety Cariño et la situation à San juan Copala.

Le cauchemar de Mindy La ruta 2015km , Guatémala, 2010, 0 h 06 mn, VOST

Au Guatemala, la violence contre les femmes est banalisée. Chaque année 600 femmes sont brutalement assassinées. A travers l’interview de Norma Cruz (Association Sobrevivientes) et le témoignage de Mindy Rodas, une femme guatémaltèque qui raconte la première tentative d’assassinat de son mari, ce documentaire livre une analyse des féminicides, des violences faites aux femmes au Guatemala et plus globalement du système judiciaire.

Mi cuerpo es mío

Cette vidéo montre une action féministe dénonçant les féminicides au Guatémala organisée par une Batucada Feminista.

Débat:

Féminicides : Le système patriarcal assassine les femmes, la résistance féministe s’organise.

Animé par des militantes de L’ébranleuse et du collectif Latinodocs.

Avec les interventions de:

Sarah Daniel, militante féministe du collectif LESBrujas, Colectiva Lésbica Feminista Autónoma – Chiapas.

Aura Marina Yoc Cosajay, étudiante en Master Social et Culturel spécialisé dans l’Amérique Latine à l’Université Toulouse le Mirail.

Myriam Hernandez Orellana, doctorante en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris-Est.

 

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.