L’archevêque de Bruxelles considère le Sida comme une forme de “justice immanente” !!!

Publiée le 15 octobre 2010 | News

Les déclarations de l’archevêque Mgr Léonard sur le sida, maladie en laquelle il voit une forme de “justice immanente”, ont suscité en Belgique  une levée de boucliers dans le monde politique.

En Flandre, les déclarations ont suscité l’indignation de plusieurs partis. Le sénateur de la N-VA Piet De Bruyn a estimé qu’elles faisaient preuve d’un manque total de compassion à l’égard des malades du sida et des séropositifs.

Pour la sénatrice du sp.a Marleen Temmerman, par ailleurs gynécologue, les propos de l’archevêque constituent “une culpabilisation totalement insensée des personnes atteinte du HIV/sida”. L’Open Vld en a quant à lui profité pour réclamer que les contribuables puissent déterminer, dans leur déclaration fiscale, la religion ou la conception philosophique à laquelle iront leurs impôts. Ecolo, en accord avec Groen! , a condamné des déclarations “aussi stupides que discriminatoires” et demandé “à l’ensemble des parlementaires de condamner les propos nauséabonds de l’archevêque”.

Du côté du cdH, la chef du groupe parlementaire Catherine Fonck a jugé “inacceptable de considérer cette maladie comme une forme de punition”. Au C&V, le sénateur Rik Torfs a conseillé à Mgr Léonard de s’abstenir de tels propos au vu du contexte actuel des affaires de pédophilie.

Même son de cloche au MR, où le député Denis Ducarme a dit “s’interroger sur les possibilités de réconciliation entre la société et l’Eglise catholique”. Les déclarations du primat interviennent “alors qu’on sort d’une crise terrible de l’Eglise et alors que nous avons aujourd’hui des milliers de séropositifs en Belgique“, a-t-il souligné.

Au PS, Paul Magnette a jugé “ignoble”, sur son fil Twitter, le point de vue de Mgr Léonard, tandis que le ministre-président wallon Rudy Demotte a réagi via sa page Facebook. “Puisse, Dieu, s’il existe, punir de manière imminente celui qui profère de pareilles inepties”, a lancé M. Demotte.

Comments are closed.