Homophobie et inégalité des droits: Brigitte Barrèges

Publiée le 24 juin 2011 | Par | News

20110624-175752.jpg
Jeudi 23 juin 2011, une vingtaine de militant-e-s et de sympathisant-e-s d’Act Up Sud-ouest ont organisé un Die-In devant l’hôtel de Ville de Montauban afin de dénoncé les propos homophobes du députée UMP/ Maire de Montauban, Brigitte Barrèges ainsi que la politique discriminatoire de l’UMP.

Ainsi, lundi 14 juin 2011, Brigitte Barrèges et la majorité des députés de l’UMP ont confirmé leur choix politique de ne pas ouvrir le mariage aux couples de même sexe. Au delà du résultat de ce vote, sans surprise, les responsables de l’UMP persiste dans leur politique de ne pas exclure, de leur partie politique, les personnes ayant des propos homophobes. Ainsi, dans son refus d’afficher des actes forts quand à la lutte contre l’homophobie, l’UMP continue de cautionner la banalisation de propos homophobes.

Pour rappel, lors des débats et discussions sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, à l’Assemblée Nationale, la députée/ maire de Montauban, Brigitte Barèges a déclaré : « et pourquoi pas des unions avec des animaux ?, ou la polygamie ? ». Suite aux diverses réactions provoqués par ces propos, cette dernière a expliqué quelle s’était exprimé « sur le ton de la plaisanterie » et « prononcée dans un contexte de dérision et une rhétorique délibérément provocatrice ». Jean François COPPE a réagit en déclarant que ces propos étaient « inacceptables » et « ne sont évidemment en rien le reflet d’une quelconque position de l’UMP ». Malheureusement pour ce dernier, à l’UMP un homophobe peut en cacher un-e autre. Et depuis les insultes proférées par divers députés et sénateurs de l’UMP lors des débats sur le PACS, suivis des propos homophobes du député Vanneste (26 janvier 2005), et plus récemment du dérapage de Nora Berra, la secrétaire d’Etat à la santé, nous constatons que leurs auteurEs affichent toujours leurs appartenances à l’UMP.

En refusant l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, l’UMP hiérarchise les citoyen-ne-s en fonction de leur orientation sexuelle et confirme que les gays et les lesbiennes ont des devoirs mais pas les mêmes droits que l’ensemble de la population française. C’est par les actes que le gouvernement et l’UMP affichent leur homophobie et que cette discrimination peut engendrer des violences à l’encontre des personnes concernés. L’homophobie tue.

Act Up Sud-ouest exige :

– L’exclusion de Brigitte Barèges de l’UMP, sa démission de l’Assemblée Nationale et de la Mairie de Montauban
– L’égalité des droits entre homosexueLEs et hétérosexueLEs
– L’accès au mariage et à la parentalité pour touTEs
– Que cesse l’homophobie d’Etat.

Contact presse : Guy MOLINIER : 06 18 41 20 99

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.