Court Métrage « Le Baiser de la Lune » : demande d’interdiction de Christine Boutin

Publiée le 2 février 2010 | Par Frédéric Le Barzic | News

La société d’édition et de production de films Le mouton à Plume, créée à Rennes en 2004, a lancé en 2009 un projet de film intitulé Le Baiser de la Lune, dont le réalisateur est Sébastien Watel. Ce court-métrage encore en préparation traite, comme il est dit sur le site, de « différentes façons de s’aimer, dont celle de deux poissons-garçons ». Félix, un poisson chat, tombe amoureux de Léon, un poisson Lune sous l’oeil désapprobateur d’Agathe une chatte prisonnière d’un château de compte de fées. La Lune, elle, est éperdument amoureuse du Soleil, un amour impossible pour Agathe. Mais l’histoire se déroulant le regard d’Agathe va changer, voyant ces couples s’aimer librement, elle pourra se libérer de son château et vivre elle aussi un histoire d’amour.

Voici la Bande annonce

Le Baiser de la Lune, Bande annonce

Ce court- métrage comme vous l’aviez compris est a destination des enfants, de classes de CM1/CM2. C’est un outil pédagogique qui sera mis à disposition des enseignants voulant aborder le sujet de l’homophobie et des discriminations. C’est en ce sens que le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports soutenait le projet en tant que partenaire. Or ces dernier temps une polémique a éclaté au sein de divers partis de droite et d’extrême droite quant à la diffusion d’un tel film dans les écoles. Si bien que le logo du Ministère s’est volatilisé du site du film.

Christine Boutin, présidente du parti Chrétien-Démocrate, a écrit une lettre ouverte à Luc Chatel lui demandant, je cite, « au nom du respect de la neutralité de l’Education Nationale, de bien vouloir affirmer son opposition à ce film en obtenant l’interdiction de sa diffusion ».

Rappelons tout de même qu’un tel film, abordant la question de l’amour entre deux personnes de même sexe à direction d’un jeune public, est le premier a voir le jour en France. La position qu’a prise le Ministre de l’Education Nationale en faveur de sa diffusion est une grande avancée dans la prévention de l’homophobie faite à l’école. Elle s’inscrit dans les politiques éducatives de lutte contre l’homophobie (voir le site du ministère) étamées dans les collèges et lycées en partenariat avec la HALDE. De tels sujets peuvent tout à fait être abordés dans des classes de CM1/CM2, le film est adapté au jeune public et « n’aborde à aucun moment la sexualité, mais simplement le sentiment amoureux, comme c’est le cas dans les contes pour enfants », comme le dit Sébastien Watel, le réalisateur.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Responses to Court Métrage « Le Baiser de la Lune » : demande d’interdiction de Christine Boutin

  1. Michel says:

    Vigilence pour que le film ne soit pas interdit avant même qu’il ne soit terminé !

  2. Pingback:  /  Arc en Ciel Toulouse