Communiqué: Non ! L’homosexualité n’est pas une maladie !

Publiée le 28 octobre 2011 | Par | Communiqué de Presse, News

Depuis plusieurs semaines, un tractage sur la voie publique invite celles et ceux qui souhaiteraient  « guérir » de leurs « penchants homosexuels » à participer, pour la « modique » somme de 330 euros, à un séminaire de 20 séances organisé par un courant d ‘inspiration évangélique americaine nommé Torrent de Vie.

L’idée que l’on pourrait « guérir » de l’homosexualité n’est pas nouvelle. Sa version la plus récente nous vient des Etats-Unis où le courant évangélique est particulièrement influent, populiste, mercantile et néfaste. Un tel séminaire s’est d’ailleurs déjà tenu l’année dernière à Toulouse.
Arc en Ciel Toulouse respecte toute réflexion spirituelle et religieuse sur la vie relationnelle, affective et sexuelle. David et Jonathan, association de chrétiens homosexuels vivant pleinement leur sexualité dans la foi, fait notamment partie de son conseil d’administration. Cependant, et puisqu’il le faut encore, Arc en Ciel Toulouse rappelle que depuis 38 ans les psychiatres américains ont exclu l’homosexualité des maladies mentales et du DSM II et qu’en 1985 l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a retiré l’homosexualité du manuel diagnostique et statistique des maladies mentales, la déclassification ayant été entérinée lors du congrès de 1992.

L’homosexualité n’est pas une maladie. Dès lors, l’idée que l’on pourrait en « guérir » ne repose sur aucune réalité. Surtout, elle encourage une stigmatisation coupable qui explique notamment la surreprésentation des adolescents LGBT dans les statistiques sur les risques suicidaires, aux Etats-Unis comme en France. Convoquer à de fumeuses fins thérapeutiques les concepts d’un « vrai masculin » et d ‘un « vrai féminin » rappelle d’ailleurs la polémique récente particulièrement nauséabonde sur l’enseignement de la théorie du genre dans les manuels scolaires, polémique dont les personnes trans ont été les principales victimes.

D’autre part, « la guérison » proposée par le séminaire repose sur des schémas d‘explication de l’homosexualité abandonnés depuis bien longtemps. Pas plus que l’hétérosexualité, l’homosexualité ne s’explique ni ne se guérit. Elle se vit, en pleine acceptation de soi et des multiples possibles. Arc En Ciel Toulouse recommande ainsi la plus extrême vigilance à toutes celles et à tous ceux qui, en situation de grande détresse, d’isolement ou de fragilité, pourraient être tentés de dépenser pas moins de 330 euros pour une guérison qui n’a pas lieu d’être.  A toutes celles et à tous ceux qui s’interrogent sur leur orientation sexuelle ou sur leur identité de genre, elle recommande de d’adresser aux structures et aux associations compétentes où l’accueil et l’écoute sont proposés gratuitement.

Au-delà de ce séminaire, AEC souhaite aussi interpeler les pouvoirs publics et les responsables municipaux sur les dangers des tractages qui présentent encore l’homosexualité comme une pathologie dont les coûts de guérison alimentent, aux dépens des plus faibles et des plus démunis, on ne sait quelle trésorerie.

Pour toutes ces raisons, et afin de réaffirmer haut et fort que l’homosexualité n’est pas une maladie, Arc En Ciel Toulouse appelle au rassemblement pacifique de toutes les Fiertés LGBT de Toulouse et de Midi Pyrénées le 4 novembre prochain, à 18h30, devant l’Eglise Evangélique de Toulouse, 12 rue Claude Perrault. (Métro Gare Matabiau).

NON

L’homosexualité n’est pas une maladie.

Arc en Ciel Toulouse: fédération LGBT de Midi-Pyrénées qui réunit 20 Associations et 120 adhèrents directs.
Contact médias: 06 68 62 74 29 ou contact@aectoulouse.com

Téléchargez notre communiqué en word et pdf

L’évènement facebook ici

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

13 Responses to Communiqué: Non ! L’homosexualité n’est pas une maladie !

  1. Pingback: À Toulouse, un séminaire pour «guérir» les gays et les lesbiennes | Yagg

  2. claudie says:

    j’ai l’impression de revenir dans les annees 30 et toutes les horreurs de l’epoque ca fait peur moi je vous soutiens tant que je peux bon courage

  3. Etienne says:

    Bonjour,

    Votre communiqué de presse est rempli d’inexactitudes, de sous-entendus, de clichés et autres raccourcis qu’il serait trop long d’analyser en détail ici.

    Je connais un peu l’Eglise Evangélique Libre devant laquelle vous entendez manifester. La classique menace d’homophobie est lancée en pâture aux médias. Cela fait partie de ce qu’Outre-Atlantique on appelle le « gay agenda ». Pour des gens qui dénoncent le lien entre l’organisation que vous citez et les USA, cela donne à réfléchir : seriez-vous totalement indépendants de ce coté-ci de l’Atlantique ?

    Bien entendu, l’homosexualité n’est pas une maladie. Le DSM IV (et bientôt V), n’est pas une référence unanimement admise, mais il apparaît sensé de penser qu’il ne s’agit pas d’une maladie. En revanche, il est illusoire de croire qu’un comportement ne puisse pas conduire à des troubles, voire des symptômes. Et à mon sens, le terme de « guérison » ne fait pas référence à une potentielle maladie mais au terme de « guérison intérieure ».
    Car si la Bible ne parle pas de maladie lorsqu’elle mentionne l’homosexualité, elle parle de péché. Et du reste, cela inclut un grand nombre de comportements humains (tuer, voler, mentir, commettre l’adultère, etc).

    En tant que croyant, je ne me vois pas comme un dangereux fondamentaliste parce que la Bible est mon livre de chevet. Je suis juste inquiet de voir à quel point une organisation comme la vôtre cherche à mettre au pilori un groupe de croyants avec des méthodes qui ne font pas preuve d’une grande tolérance.

    Salutations,

  4. Marc says:

    Pour bien dénoncer la conduite d’un adversaire, il faut arriver à bien le connaître. Or, vous attaquez « Torrents de Vie » sans les connaître réellement. Ce groupe, que j’apprécie, est composé de chrétiens tolérants, ouverts, absolument pas homophobes. Il propose des séminaires sur la restauration de l’identité lorsqu’elle a été malmenée par des abus psychologiques, affectifs, relationnels, sexuels. Leurs groupes ont relevé des centaines de personnes en proie au mal-être identitaire, et grâce à leurs séminaires de nombreux suicides ont été évités, aussi bien parmi les personnes hétérosexuelles (60% de leurs participants) que bi- ou homosexuelles.
    Ayez l’intelligence de ne pas tirer sur tout ce qui bouge ! et de ne pas devenir des abuseurs, car vos propos sur Torrents de Vie sont bourrés d’inexactitudes et de mensonges.
    J’apprécie les associations comme vous, qui luttez contre l’homophobie, votre travail est courageux et nécessaire. Mais de grâce, dénoncez l’homophobie là où elle se trouve !
    Votre prise de position est inutile, vous ne faites qu’activer la haine et la division et provoquer des rapports de force inutiles (pour faire parler de vous ?). Et je suis sûr que vous n’avez jamais rencontré les responsables de Torrents de Vie, sinon vous ne tiendriez pas ce langage inapproprié contre eux. D’autre part, vous publiez leur dépliant en y superposant vos logos et slogans : vous n’en avez pas le droit légalement !
    L’homosexualité n’est pas une maladie, Torrents de Vie est bien d’accord, mais les personnes homosexuelles (que je connais bien pour les fréquenter régulièrement parmi mes meilleurs ami-e-s) ont souvent été malmenées par leurs parents, leurs copains de classe, la société, les églises, et ont besoin souvent d’être restaurées de leurs blessures, vous le savez très bien, vous qui les écoutez.
    Je me pose une question : pourquoi les milieux gays (que je respecte beaucoup) prônent-ils le droit absolu à la différence, mais finalement ne font que recopier le modèle tant décrié du couple hétérosexuel (avoir des enfants, avoir les mêmes droits, etc…). Question ouverte et respectueuse…
    Marc

  5. Alexandre says:

    Bonjour,

    Etienne je ne vois pas « d’inexactitudes, de sous-entendus, de clichés et autres raccourcis », sans les analyser pourriez-vous les citer ? Quand à la mise au pilori je ne la vois nulle part, le site informe de la tenue du séminaire et appelle à un rassemblement pacifique, sans une fois attaquer le-dis groupe de croyants.
    Votre propagande est trop légère, c’est dommage car cela gâche votre point de vue de pratiquant religieux alors qu’il est utile de l’entendre.

    Salutations

  6. Sénac says:

    « Chasser le naturel et il revient au galop »!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Par contre les 330 Euros eux il ne reviendront pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pascale Sénac (Hauts de Seine)

  7. christtttttt elle says:

    Bonjour,
    A propos de « méthodes qui ne font pas preuve d’une grande tolérance », vous parlez d’une manifestation pacifique?
    Vos propos comme votre pensée sont tout à fait inappropriés.
    De quels symptômes parlez-vous? Ils n’existent pas. Ou alors ils sont le pur fruit de votre imagination.
    Quelle tolérance y a-t-il de votre part à vouloir changer la Nature Humaine? Car l’homosexualité est bien une caractéristique humaine.
    Et à votre Dieu j’oppose les Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, et a la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par l’ONU.
    Chacun est libre de vivre la sexualité qu’il entend.
    Tolérance quel magnifique mot, tolérance…
    J’espere ne pas avoir été trop argressif, Cordialement.

  8. michel says:

    « L’homosexualité n’est pas une maladie, Torrents de Vie est bien d’accord, mais les personnes homosexuelles (que je connais bien pour les fréquenter régulièrement parmi mes meilleurs ami-e-s) ont souvent été malmenées par leurs parents, leurs copains de classe, la société, les églises, et ont besoin souvent d’être restaurées de leurs blessures, vous le savez très bien, vous qui les écoutez. »
    Marc, si l’homosexualité est bien un péché -en est-elle un ?- Torrent de Vie n’essaie-t-elle pas (« y a-t-il un espoir ? ») de restaurer les personnes homosexuelles dans une « saine » hétérosexualité ? N’est-ce pas cela, la guérison biblique ?
    Et n’est-ce pas le message d’Andy Comiskey, ancien homosexuel restauré dans son identité hétérosexuelle ?
    Ou alors, ce serait délibérément les maintenir dans le péché, ce qui ne serait pas très chrétien de votre part…
    Voyez-vous ? Je me pose aussi quelques questions que j’espère aussi respectueuse que la vôtre…
    Celle-ci, certes très respectueuse, me semble cependant assez ignorante des « différences » dans ce que vous appelez les milieux gays…
    Mais sans doute ne fréquentez-vous que des personnes homosexuelles qui veulent se marier et avoir des enfants…
    Et quant à les respecter, pourquoi ne pas les aider à pouvoir le faire ?
    Bien respectueusement, malgré un petit brin d’ironie, vous l’aurez compris…
    Michel

  9. Marc says:

    Bonjour,

    Merci d’avoir accepté de publier mon premier commentaire, cela montre votre esprit d’ouverture dont je me réjouis.

    Je reviens sur les plaintes d’Arc en Ciel au sujet des finances de Torrents de Vie qui propose des séminaires à Toulouse. 330 euros pour 20 séances… Je fais le calcul : 30 euros pour les polycopiés, je les déduis. Reste 300 euros que je divise par 20 car je suis matheux (looool) et doué = cela fait la séance à 15 euros, comprenant location de salle (d’une église), déplacement d’un orateur (avec remboursement des frais de déplacements sans plus), frais de gestion et d’administration… pas cher tout cela ! Ou vous n’avez pas de gestionnaire, de comptable, de commissaire aux comptes chez vous, ou vous êtes malhonnêtes (ce que je refuse à croire). Un psychothérapeute prendrait 50 euros la séance de 30 minutes. Torrents de Vie fait la séance à 15 euros les 2 à 3 heures ! en abordant bien peu le thème de l’homosexualité car les séminaires traitent avant tout du mal-être identitaire !

    Et si l’on se penchait sur les finances d’Arc en Ciel un peu ? Vous travaillez pour rien ? Vous n’avez pas de salariés ?

    Je précise que je ne suis pas membre de Torrents de Vie ni responsable en aucune manière. Juste un simple sympathisant ayant bénéficié de leur beau travail dans ma vie intérieure. Suite à cela j’ai fait de tels bons en avant !
    Je n’admets pas l’injustice.

    Si une personne bisexuelle vient vers vous, vous allez l’orienter comment ? Vers l’homosexualité ? Ou alors vous allez lui dire comme ces nombreux psys : « Quittez votre femme et vos enfants, mettez-vous avec un homme, tout cela est juste et normal, devenez vous-mêmes » ! Et faire une veuve endeuillée et des orphelins, une famille qui va se mettre au RSA ? Chacun sait qu’il n’y a pas UNE homosexualité mais DIFFERENTES homosexualités, à mon avis une par personne, qui va de l’hétérosexualité majoritaire vers l’homosexualité majoritaire (voir échelle de Kinsey).

    Que dire aussi de toutes les personnes homosexuelles masculines qui, étant hétérosexuelles dans leur enfance, ont été abusées 2, 3, 5 ans par un oncle, ou un demi frère, ou un voisin, et ont donc été formatées dans l’homosexualité par des attouchements sexuels répétés, ou des abus, voire des viols ? Doivent-elles se suicider ou faire un travail d’approfondissement sur elles-mêmes comme le propose Torrents de Vie, pour retrouver leur « saine hétérosexualité » qu’on leur a volée ?

    Et les chrétiens n’auraient pas le droit d’assister à un séminaire (qui parle assez peu, d’ailleurs, d’homosexualité) parce que votre groupe totalitaire et abusif (en ce qui concerne Torrents de Vie) fait des manifs ?

    Encore une remarque : en ce qui concerne la location de salle, il ne s’agit pas d’une église évangéliste (comme les articles le retransmettent) mais d’une église évangélique directement en lien (comme beaucoup d’églises protestantes évangéliques) avec le Ministère de l’Intérieur et approuvée par lui.
    Cela ne vous dit rien ?
    Allez, je vous apprécie mais j’ai horreur de l’injustice, dans mon activité comme dans la vôtre. Courage dans tout ce que vous faites et qui est bien, mais je vous en supplie, ôtez vos œillères et acceptez la différence de l’intelligence ouverte !

    Respectueusement vôtre,
    Marc

    PS : Michel, j’apprécie ton commentaire, j’aime l’ironie (je l’utilise), mais il faut que tu saches (tu le sais) que certaines personnes homosexuelles (pas beaucoup) non refoulées (ayant pratiqué) ne sont pas d’accord de continuer dans la voie homosexuelle, car elles n’y trouvent pas le bonheur de leur vie. Elles ont le droit de réfléchir, soit au célibat, soit à la restauration vers l’hétérosexualité (si elles apprécient les femmes (comme beaucoup de gays) et veulent des enfants (comme beaucoup de gays, qui veulent d’ailleurs légiférer) !
    Elles ont aussi le droit d’assister à des séminaires de réflexion, dans notre France pays de la liberté, et de réfléchir à la part d’hétérosexualité qu’elles ont en elles, et de demander à Dieu de les aider. Quoi, on a un Dieu mort ? un Dieu qui vit dans la confusion et qui ne sait pas clairement ce qu’Il dit et fait ?

    Andrew Comiskey n’avait pas le droit, selon toi, de faire ce qu’il a fait, d’épouser une femme et d’avoir des enfants en devenant heureux (je l’ai rencontré, il est heureux !) Mais qui sont ces assocs ou ces personnes individuelles (religieuses ou non) qui dictent aux êtres humains ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire dans leur vie privée ? C’est quoi cette intrusion, signe de la « pensée unique » ?
    Avec amitié.

  10. michel says:

    Marc, je constate rapidement (cette page ne peut devenir une conversation à 2 voix) que nous avons des conceptions vraiment bien différentes du « totalitarisme ». Le « vrai »… totalitarisme, et donc la cause de « nos » malheurs, c’est bien la matrice hétéronormée (et encore totalitaire) que votre raisonnement (et votre foi) imposent donc aux homos et lesbiennes qui veulent avoir des enfants (sic!), ainsi qu’à ces personnes bisexuelles qui apprécieront la culpabilisation dans laquelle vous les enfoncez…
    Non, l’homosexualité (et ses « variantes à la Kinsey !) n’est ni « fille » du malheur, ni celle du Diable :
    Ni malade, ni coupable.
    Je ne vous en souhaite pas moins un très bon dimanche

  11. Etienne says:

    @ Miche :

    Pourriez-vous définir ce qu’est à vos yeux la « matrice hétéronormée » ?

    Merci

  12. BREMAUD says:

    Je m’adresse aux deux personnes qui soutiennent TORRENT DE VIE… Je ne connais pas la teneur du dis séminaire. Néanmoins je note des propos de votre part que j’ai du mal à identifier.
    Je me demande si vous seriez près à vous joindre à Arc en Ciel pour la marche des fiertés afin que les hétéros détournés et que les homos bien dans leur peau et qui veulent avoir des possibles comme n’importe qui puissent tous un jour accéder à leur souhait?

  13. Etienne says:

    M. Bremaud :
    « La marche des fiertés » est une expression qui me dérange. Je ne vois pas en quoi on doit exposer une fierté à avoir tel ou tel comportement. Je suis heureux d’être marié, père d’un enfant ; je me vois mal exposer publiquement une quelconque fierté. Ce serait de l’arrogance mal placée.

    « que les homos bien dans leur peau et qui veulent avoir des possibles comme n’importe qui puissent tous un jour accéder à leur souhait ». S’il s’agit de vivre en tant que citoyen, pas de souci. S’il s’agit de revendiquer un droit au mariage, à l’adoption, là, les choses sont différentes.

    Par ailleurs, je ne soutiens pas en tant que tel Torrent de vie : je soutiens la vision évangélique d’une manière générale. Maintenant, je ne suis pas psychologue pour savoir si les séminaires ont un intérêt dans ce domaine. Mais je ne suis pas certain non plus que la psychologie fasse des miracles. Pour moi, la psychologie peut avoir du bon quand elle pointe les problèmes, mais ne peut rien résoudre car pour enlever la haine d’un coeur, il n’y a que le pardon ; expliquer le pourquoi du comment, c’est déjà justifier le sentiment de haine.