Centre LGBT 13 décembre : Table ronde “l’homosexualité vue par les sciences sociales”

Publiée le 1 décembre 2012 | News

Jérôme Courduriès

Table ronde « L’homosexualité vue par les sciences sociales »

Espace des diversités et de la laïcité,  38 rue d’Aubuisson,Toulouse

Jeudi 13 décembre 2012, 19h

Une table ronde, regroupant six sociologues et anthropologues ayant notamment travaillé sur l’homosexualité, est organisée  jeudi 13 décembre 2012, à 19h, à l’Espace des diversités et de la laïcité de la ville de Toulouse.

Travaillant sur des thèmes comme l’amour et la sexualité chez les jeunes, sur la conjugalité, sur la famille, sur les débats relatifs à l’ouverture du mariage et de la filiation à tous les couples, chacun, chacune sera invitée à répondre à quelques questions :

  • en quoi l’homosexualité constitue-t-elle un sujet intéressant pour les sciences sociales ?
  • comment l’homophobie contribue-t-elle à façonner les stéréotypes liés au genre et à cautionner les dominations de toute sorte ?
  • la conjugalité de même sexe et l’homoparentalité constituent-elles de si grandes nouveautés ?
  • outre des avantages matériels évidents, quels seront les gains symboliques de l’ouverture du mariage et de la filiation aux couples de gays et de lesbiennes ?

Les toulousaines et toulousains, et plus largement, les personnes vivant en Midi-Pyrénées sont convié.e.s à nous rejoindre pour cette table ronde et à prendre part aux discussions.

Contact : jcourduries@gmail.com

Les intervenant.e.s :

– Isabelle Clair, sociologue, chargée de recherche au CNRS, Paris, qui travaille sur la sexualité des jeunes en milieu populaire (banlieues et monde rural) et sur l’homophobie dans ces milieux (http://www.gtm.cnrs.fr/Pagesperso/clair.htm). A notamment publié L’amour et les jeunes dans les cités, Armand Colin, 2008.

– Céline Costechareire, sociologue, doctorante à l’Université Lyon 2, qui travaille sur les couples de femmes (http://www.centre-max-weber.fr/celine-costechareire).

– Jérôme Courduriès, anthropologue, maître de conférences à l’Université Toulouse-le-Mirail, qui a travaillé sur les couples gays et travaille actuellement sur l’homoparentalité et le recours aux techniques médicales de procréation (http://www.ethno-info.com/index.php?id=196). A notamment publié Être en couple (gay). Conjugalité et homosexualité masculine en France, PUL, 2011.

– Virginie Descoutures, sociologue, post-doctorante à l’Institut National d’Etudes Démographiques, Paris, qui a travaillé sur les mères lesbiennes (http://www.gtm.cnrs.fr/Pagesperso/descoutures.htm). A notamment publié Les mères lesbiennes, PUF, 2010.

– Wilfried Rault, sociologue, chargé de recherche à l’Institut National d’Etudes Démographiques, Paris, auteur de travaux sur le pacs et la manière dont les couples homos s’en sont emparés (http://www.ined.fr/fr/recherches_cours/chercheurs/bdd/nom/Rault+Wilfried/). A notamment publié L’invention du Pacs. Pratiques et symboliques d’une nouvelle forme d’union, Presses de Sciences Po, 2009.

– Michael Stambolis, sociologue et politiste américain, doctorant, faisant sa thèse à l’EHESS, qui travaille sur les politiques publiques relatives à la reconnaissance des couples et des familles homoparentales (http://www.sociology.ucla.edu/students/MICHAEL%20STAMBOLIS-RUHSTORFER/?id=150).

ClCél

Comments are closed.