Auxerre : « la Lesbian et Gay Pride balaie le bleu marine »

Publiée le 24 juin 2012 | Par Michel Megnin | News

Auxerre, samedi 23 juin
Une 
1ère Lesbian & Gay Pride revendicative et arc-en-ciel balayant le bleu Marine

Avec le soutien organisationnel de la Coordination InterPride France (CIF), Agir contre les discriminations, l’association Lesbienne, Gay, Bi, Trans (LGBT) locale, a pu maintenir sa 1ère Lesbian & Gay Pride à Auxerre, ce samedi 23 juin.

Cette Marche des Fiertés LGBT c’est élancée à 16h30 de la Porte de Paris pour rejoindre la place de l’Arquebuse, sous un soleil éclatant.

Près de 300 personnes, d’Auxerre, de Dijon, de Paris et Ile de France, de Marseille, d’Angers ont participé à cette première. Une Marche particulièrement revendicative et animée par l’ensemble des marcheurs qui scandaient « Homos, hétéros, tous égaux ! » devant un public auxerrois étonné ou conquis.

Un succès au service des revendications d’Égalité
Avec le mot d’ordre « 2012, l’Égalité maintenant » sur la banderole de tête, Agir contre les discriminations revendiquait :
– l’ouverture du mariage, laïc et républicain, mêmes devoirs mêmes droits, aux couples de même sexe, et son corollaire : la même filiation pour tous les couples,
– la reconnaissance de l’homoparentalité, notamment par l’accès à l’adoption simple pour les couples de même sexe, la PMA (procréation médicalement assistée) pour toutes les femmes,
– le changement libre et gratuit d’état civil sur simple demande pour les personnes transgenres et transsexuelles, selon la résolution 1728 du Conseil de l’Europe, votée par la France en 2010,
– la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie, la transphobie, à l’école. L’éducation étant le plus sûr moyen d’ouvrir les esprits, par le biais de plans nationaux et de campagnes de communication.

Le bleu Marine balayé par une vague arc-en-ciel
La Coordination InterPride France se félicite de ce succès bon enfant et de l’ambiance très militante de cette Marche qui a superbement ignoré les menaces du FN local.
Le FN est l’ennemi de l’égalité des femmes, de leur liberté (remise en cause de l’IVG), et des homosexuels.
Il a trouvé à Auxerre la meilleure réponse à ses incantations outrancières, de division.

Les Lesbiennes, Gays, Bi, Trans, et leurs amis hétérosexuels présents, ont clairement envoyé le message selon lequel ils ne cèderaient pas un pouce de terrain au FN, à Auxerre et ailleurs.
Les femmes et les LGBT refusent d’être instrumentalisés par le FN aux fins de ses pratiques de boucs émissaires, visant les étrangers, les demandeurs d’asile, les musulmans, l’autre.


Stéphane Corbin,
président de la Coordination InterPride France

www.interpride-france.org
coordination@interpride-france.org

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.