Arc-en-Ciel Toulouse condamne les propos du Vatican qui stigmatisent les homosexuels

Publiée le 23 avril 2010 | Par | Communiqué de Presse, Médias, News

L’actualité était ces dernières semaines ponctuée par l’état des difficultés rencontrées par l’Eglise catholique au regard des affaires dites de pédophilie. En effet, le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’Etat du Vatican, voulant exclure que l’explication puisse être le célibat des prêtres, y substitue l’homosexualité comme seule cause.

En visite au Chili, le cardinal Bertone, a déclaré lundi 12 avril : « De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu’il n’existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d’autres, et on me l’a dit récemment, ont démontré qu’il existait un lien entre l’homosexualité et la pédophilie. C’est la vérité, c’est le problème. […] Cette pathologie touche toutes les catégories de gens, et les prêtres à un moindre degré si l’on regarde les pourcentages. »
Il est bien évident que le célibat des prêtres ne saurait être regardé comme une raison explicative de la pédophilie. Par ailleurs, la pédophilie ne saurait être une conséquence ou une dérive de l’homosexualité des personnes concernées.
Arc-en-Ciel Toulouse condamne les actes de pédophilie. Par ailleurs, Arc-en-Ciel Toulouse n’accepte pas l’amalgame dangereux et sournois qui est volontairement commis par le Vatican. C’est une attitude obscurantiste provoquant la haine de son prochain. Cette attitude est d’autant plus condamnable qu’elle invoque une vérité non vérifiée.

Au-delà, le Vatican, loin de prendre la mesure des actes commis, dénie la peine des victimes et de leurs proches en plaçant le débat sur un terrain politique visant à condamner indirectement l’esprit de tolérance en Europe qui donne accès au mariage civil pour les couples de même sexe.
Les 17 et 18 mai prochains, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, et la transphobie qui aura pour thème « Religions, homophobie, transphobie », Arc-en-Ciel Toulouse invite les athées, agnostiques et croyants, catholiques ou non, associations des droits de l’homme, syndicats et partis politiques, à faire connaître leur indignation suite à ces propos qui font écho à l’opposition de l’Eglise catholique à toutes les avancées des droits des homosexuel-les et des personnes transgenres. Nous organiserons à ce sujet le 18 mai prochain une journée sur le thème : « Orientation sexuelle, éducation, jeunesse : vers un meilleur respect par et pour toutes et tous. »

Arc-en-Ciel Toulouse interpelle Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, pour lui demander vigoureusement de transmettre au Vatican notre colère suite à ces propos afin d’obtenir le retrait de ces allégations mensongères par l’intéressé et des excuses au plus haut sommet de l’Église catholique pour avoir établi un amalgame indigne et avoir exposé délibérément les personnes homosexuelles à la haine. Par ailleurs, nous invitons toutes nos adhérentes et tous nos adhérents, tou(te)s nos ami(e)s et sympathisant(e)s, à s’associer à cette condamnation en écrivant une lettre de protestation auprès de Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse.

Arc-en-Ciel Toulouse attend la réaction de l’Eglise catholique et l’invite à développer un discours de tolérance et d’amour de son prochain.

Alexandre PARIS
Président d’Arc-en-Ciel Toulouse

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

One Response to Arc-en-Ciel Toulouse condamne les propos du Vatican qui stigmatisent les homosexuels

  1. dehayt says:

    L’Église Catholique de Rome et toute sa structure deux fois millénaire semble toujours plus s’éloigner du message délivré par Jésus: l’Amour de son prochain!
    Elle passe sous silence les abus sexuels commis par des religieux adultes sur des enfants fragiles et non consentants!
    En revanche, elle attaque et condamne des adultes de même sexe qui ont des rapports sexuels consentants entre eux!
    Elle affirme que l’homosexualité et la pédophilie ne font qu’un! C’est inacceptable de confondre ainsi les pédophiles qui sont des délinquants sexuels qui violent des enfants et en font des victimes, et les homosexuels qui sont des adultes entretenant entre eux des relations consentantes qui ne font pas de victimes!
    L’Église va-t-elle encore longtemps oublier les victimes, protéger les bourreaux et condamner les innocents?