Appel à la prière : le communiqué de presse

Publiée le 15 août 2012 | Par | Associations Membres, Communiqué de Presse, Elections 2012, News

Communiqué de presse commun d’Arc-En-Ciel Toulouse et du groupe local de l’association chrétienne David et Jonathan :

Le Cardinal André Vingt-Trois a pris une initiative peu commune en publiant sur le site « L’Evangile de la vie » un texte à destination des diocèses afin qu’il soit lu dans toutes les paroisses de France le 15 août, jour où les catholiques célèbrent l’Assomption.

Il s’agit pourtant d’un texte très consensuel : qui ne souhaite plus de solidarité dans la société, un plus grand sens du bien commun chez nos élu-e-s, plus de soutien envers les familles et plus d’amour au sein des familles ? Qui ne souhaite, par-dessus tout, que les enfants cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour de leurs parents ?

Ces belles intentions, malheureusement, cachent l’intention de mener, avec un acharnement jusqu’au-boutiste, une ultime croisade homophobe contre les projets d’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe. Seule dans le texte la mention de l’amour d’un père et d’une mère pourrait le laisser supposer. Seule l’introduction à cette prière, donnée par le Cardinal lui-même, le dévoile :
« Compte-tenu de la situation et des probables projets législatifs du gouvernement sur la famille, il me semble opportun de donner un signe national à l’occasion du 15 août (…) L’unité de la formule devrait faire signe et on peut espérer que certains de nos fidèles seront sensibilisés, même parmi des parlementaires (…) Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir transmettre cette proposition à vos curés et de leur demander de l’utiliser (…) »

Qu’il existe encore des autorités morales qui affirment que les personnes homosexuelles, bissexuelles ou trans sont assez « différentes » pour être bannies du mariage ou de la parentalité nous émeut au plus haut point.

Ne considérons pas même la question de la citoyenneté car les Eglises, lorsqu’elles suivent des pasteurs égarés, méprisent le vivre-ensemble et cet appel à la générosité et à la solidarité invoqué dans la même prière.

Mais nous savons aussi, par notre pratique quotidienne de l’accueil et de l’assistance, par notre présence auprès des jeunes, à quel point ce déni de la différence affecte les personnes homosexuelles, bissexuelles ou trans, compromet l’estime qu’elles peuvent avoir d’elles-mêmes, et les entraîne inexorablement vers la dépression, les conduites à risque et, pour un trop grand nombre d’entre elles, le suicide. S’opposer au mariage et à l’adoption des couples de même sexe, c’est soutenir une discrimination, une différence de traitement injustifiée. Toutes les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle confortent l’homophobie. L’homophobie tue.

Pour les personnes homosexuelles catholiques, il reste très difficile de concilier homosexualité et attachement à la chrétienté. Des prises de position comme celle-ci réveillent chez elles une grande souffrance. C’est pourquoi Arc-En-Ciel Toulouse s’associe au groupe local de l’association chrétienne David et Jonathan pour dénoncer la manœuvre peu glorieuse du Cardinal André Vingt-Trois.

Nous rappelons que toutes les oppositions des Eglises à l’égalité des droits confortent l’homophobie et suscitent inexorablement des violences.

Nous rappelons que l’application intégrale des textes fondateurs – quelle que soit la religion – conduit aux pires expériences humaines.

Nous rappelons que le principe de laïcité implique non seulement une neutralité religieuse de l’Etat, mais aussi une neutralité politique de l’Église. Le Cardinal Vingt-Trois, en tant que citoyen, est libre d’avoir un avis sur les questions politiques mais en tant que Président de la Conférence des Evêques de France, il est tenu à un devoir de réserve. Il est peu éthique de sa part de tenter d’entraîner l’institution catholique à influencer ouvertement les élus de la République.

Nous rappelons enfin que les Eglises peuvent aujourd’hui se prévaloir d’attitudes beaucoup plus dignes, solidaires, compassionnelles, respectueuses de valeurs familiales. Les récentes déclarations de l’évêque de Liège en faveur des victimes de l’homophobie ou les intentions de prière cosignées par la Conférence des Evêques de France pour la 6ème journée de lutte contre l’homophobie en 2010 en sont des exemples récents.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

One Response to Appel à la prière : le communiqué de presse

  1. Pingback: Je prie pour la fin des violences envers les personnes LGBTI - Arc en Ciel Toulouse