AEC Toulouse contre la fermeture du Planning Familial 31 !

Publiée le 11 février 2015 | Par Frédéric Le Barzic | Associations, Associations Amies, Communiqué de Presse, News, Santé & Prévention

LE PLANNING A LA RUE
Rassemblement vendredi 13 février à 16h,
allées F. Roosevelt, devant le métro Jean Jaurès à Toulouse.

APPEL A LA MOBILISATION DU Planning et Soutien des associations et organisations :
Le Planning Familial de Haute-Garonne ne doit pas fermer,
mobilisons-nous !
Le Planning Familial 31 (PF31) existe depuis 1974 à Toulouse. Il est une des émergences des luttes menées pour l’accès à la contraception et à l’avortement. Défendre ces droits est une des conditions primordiales pour l’égalité femmes-hommes. Le fait que le Planning Familial se soit inscrit dans cette histoire des luttes en fait un lieu emblématique à Toulouse et ailleurs.
Aujourd’hui, nous avons toujours besoin de lieux pour accueillir gratuitement des femmes, parler de violences, s’assurer l’accès à une IVG, choisir une contraception, poser des questions qu’on oserait pas poser ailleurs, accéder gratuitement à des préservatifs, déconstruire des normes sexuelles, faire un test de grossesse, parler d’un viol, parler des sexualités, parler de son couple, être accompagnée pour un avortement après 12 semaines de grossesse, être écoutéE sans jugement, …

Parce que nous manquons déjà d’endroits pour tout cela, le Planning Familial 31 reste un lieu ressource essentiel pour ne pas laisser des personnes dans l’isolement et sans solution.
Parce que l’avortement, la contraception, la santé des femmes ne peuvent être effectifs et défendus par de simples déclarations et des mesures d’affichage. Nous avons besoin, chaque jour, d’outils concrets, de temps et de personnes pour défendre l’égalité femmeshommes, lutter contre les violences, accéder à nos droits. Le Planning Familial 31 est un de ces outils.
Pourtant, Le Planning Familial 31 est menacé de fermeture définitive en mars 2015.
Ici comme ailleurs, les difficultés qui semblent ponctuelles révèlent un déficit structurel de moyen et de soutien. En Haute-Garonne, avec seulement 3 salariées et des bénévoles, pour un territoire de plus d’un million d’habitantEs, le Planning Familial 31, comme beaucoup d’autres associations, a besoin de subventions de fonctionnement, de financements pérennes pour sortir de la survie au jour le jour. Depuis novembre 2014, l’association
interpelle ses financeurs pour leur faire part de ses difficultés financières et de sa grande précarité. Sans solution ni engagement depuis lors, nous nous mobilisons aujourd’hui pour
empêcher sa fermeture.
L’urgence de la situation rend le soutien de ses financeurs primordial et nous amène à exiger l’organisation d’une table ronde dans les prochains jours afin de trouver les moyens nécessaires au maintien du PF 31.

Les organisations signataires soutiennent la démarche du PF31 et appellent à la mobilisation organisée : Act Up 31, Alternative Libertaire 31, APIAF, APRISS, Arc en ciel Toulouse, ATTAC 31, CGT-UD 31, La Case de Santé, Du côté des femmes, Ensemble 31, Europe Ecologie les Verts (groupe local) Faire Face, Femmes de papier, FSU 31, Grisélidis, LDH Toulouse, NPA 31, OCML Voie Prolétarienne Toulouse, Riposte Radicale, SAS, SAVIF/PEA, Solidaires 31, Solidaires Etudiant-e-s Toulouse, STRASS, Sud Santé Sociaux 31, Toulouse Vert Demain, UNEF Toulouse, Université Populaire Toulouse.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.