16 mai à la librairie Ombres Blanches : rencontre avec Jean-Michel Dunand

Publiée le 16 mai 2011 | Par Frédéric Le Barzic | Culture LGBT, News

Lundi 16 mai, de 18 à 20h, dans le cadre de la journée mondiale contre l’homophobie organisée par AEC Toulouse, Jean-Michel Dunand présentera son livre Libre, de la honte à la lumière (Presses de la Renaissance) à la librairie Ombres Blanches, rue Gambetta, Toulouse.

Jean-Michel Dunand, 45 ans, est animateur en pastorale scolaire depuis plus de 16 ans à Montpellier et anime des sessions de théologie spirituelle dans des monastères. Il a fondé au début des années 2000 la Communion Béthanie, une fraternité de prière au service des personnes homosensibles et transgenres.

Ce témoignage authentique est un appel à l’accueil dans l’Église des personnes homosexuelles, à la fois cri du cœur pour témoigner que de nombreux homosexuels sont travaillées par la vie spirituelle et la vie avec le Christ, et état des lieux de la question dans la vie ecclésiale et sociale. Jean-Michel Dunand a pris conscience de son homosexualité à l’adolescence. Habitant en province, il est contraint de vivre ses premières expériences en cachette, puis de les nier. Mais surtout, il se retrouve très vite tiraillé entre la position de l’Église par rapport à l’homosexualité et la foi intense qui l’anime et le pousse vers le sacerdoce. Après avoir traversé bien des épreuves, il tentera même de se faire exorciser, l’auteur a fini par accepter et assumer son homosexualité. Il témoigne aujourd’hui de son parcours pour nourrir le débat sur toutes les situations que vivent les personnes homosensibles, mais aussi transgenres, dans l’Église : peut-on être homosensible, transgenre et aimé de Dieu, vivre en Église ? Quelle place leur est-il accordée ? À l’image de l’action de l’auteur au sein de la Communion Béthanie où il aide ces personnes à vivre leur foi, ce livre est à la fois un appel à l’Église pour plus de tolérance et d’ouverture, et une parole d’espérance à ceux qui n’y ont pas encore trouvé leur place.

Cette rencontre sera animée par AEC et l’association David et Jonathan. Elle aura lieu en présence d’interprètes LSF du Pôle Culturel Interprétis.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.