13eme Printemps Lesbien

Publiée le 3 mars 2010 | Par | News

Le 13e Printemps lesbien de Toulouse commence en fêtant les 40 ans du Mouvement de libération des femmes (1970-2010), avec deux œuvres incontournables pour qui veut connaître l’histoire du féminisme de la seconde vague et celle de la création du Mouvement lesbien en France.

Il s’agit de l’indépassé documentaire de Carole Roussopoulos Debout ! Une histoire du mouvement de libération des femmes (1970-1980) et de l’ouvrage de référence Mouvements de presse, des années 1970 à nos jours, luttes féministes et lesbiennes, de Martine Laroche et Michèle Larrouy. Nous en profiterons pour rendre hommage à la vidéaste pionnière Carole Roussopoulos – disparue en octobre 2009 –, avec notre invitée Nicole Fernandez-Ferrer, déléguée générale du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir et la vidéaste Barbara Wolman dont nous pourrons voir les images tournées le 22 janvier 2010, lors de l’hommage à Carole au théâtre Sylvia Monfort à Paris.
Ce Printemps-là joue entre deux réalités : celle des dominants et celle des lesbiennes, surtout celle des lesbiennes… La réalité de la lesbophobie est illustrée, entre autres, par les films Training Rules et Tomboy, mais combattue avec brio par It’s Elementary et It’s STILL Elementary, tournés à 10 ans d’intervalle et qui déchaînèrent aux États-Unis les mêmes passions que Le Baiser de la Lune en France en 2010. Les dominants sont… lents.
Mais place à la vie et aux réalisations lesbiennes, car c’est la vocation du Printemps lesbien de les donner à voir. Place aux lesbiennes en fête dans les photos de Marine Monteils, place à leurs premiers émois dans Olivia de Jacqueline Audry, le premier film lesbien français, place aux lesbiennes in love avec les dessins de Valérie Bouillon, place à leur fantaisie, à leurs peines aussi, dans une sélection des meilleurs lezcourts métrages du moment. Place aux imaginaires avec les vidéos lezexpérimentales des VidéObstinées, place aux mots magiques de la conteuse genevoise Catherine Gaillard.

Cinéma, expos, rencontres, spectacle, débats, fêtes, le 13e Printemps lesbien de Toulouse prend ses aises en douze soirées, de mars à mai, et s’articule en neuf “chapitres” :
• 1970-2010 : 40 ans de Mouvement de libération des femmes ça se fête !
En partenariat avec le centre audiovisuel Simone de Beauvoir, l’association Carole Roussopoulos, l’association V.idéaux, les archives lesbiennes de Paris, l’APIAF et le collectif Droits des femmes Midi-Pyrénées.
• Parler de l’homosexualité à l’école élémentaire, c’est POSSIBLE !
En partenariat avec les associations Cineffable, Liberté aux joueuses, V.ideaux, Zerose et Fifalia.
• Intimitée – non mixte
exposition dessins
• Dans le sport, les gouines dehors !
Lesbophobie et discrimination de genre dans le milieu sportif de compétition
En partenariat avec les associations Cineffable et Liberté aux joueuses
• Petites lesbiennes deviendront grandes !
En partenariat avec les associations Cineffable et Fuoricampo (Bologne, Italie)
• Lesbiennes en fête – non mixte
exposition photos
• Les imaginaires lesbiens – non mixte
Cinéma expérimental avec Les VidéObstinées
• La première fois
avec Olivia de Jacqueline Audry, le premier film lesbien français
• S’il te plaît, raconte-nous des lesbiennes – non mixte
La conteuse genevoise Catherine Gaillard raconte Les Amazones

+ de la convivialité avec des fêtes et des apéros dînatoires.

Toutes les infos ici

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.