KABOUL : TU SERAS UN GARCON MA FILLE

Publiée le 14 mai 2012 | Par | EspaceTrans, Trans & Inter

Le mardi 15 mai à  20h55, France 5 diffusera un documentaire de Stéphanie Lebrun sur le travestisme forcé de certaines jeunes filles afghanes.

Résumé du documentaire, source France 5.fr :

Le regime des Talibans est tombe en 2002 mais, dix ans apres, la societe afghane fait toujours l’objet d’un clivage important entre hommes et femmes. Les femmes restent en effet des citoyens de seconde zone faisant l’objet de privation de liberte et de violences. Depuis deux ans, les ecoles de filles sont de nouveau la cible d’attaques. Aujourd’hui, 80% des Afghanes sont illettrees. Dans ce contexte, certaines jeunes filles bravent les interdits. Elles sortent seules, sans voile, travaillent a leur gre, vont a l’ecole et disent ce qu’elles pensent. Leur secret ? Elles sont deguisees et vivent comme des garcons, depuis leur plus jeune age. On les appelle les ‘ bacha posh ‘, litteralement ‘ celles qui s’habillent en hommes’. Elles seraient des centaines, peut-etre meme des milliers a travers le pays a se travestir pour jouir d’une liberte exclusivement accordee aux hommes. Si le phenomene revient en force, c’est aussi parce qu’il puise ses sources dans une tradition ancestrale. Pour retablir l’honneur de leur famille, des filles sont deguisees en garcons, certaines pour toute leur vie. Ne pas avoir de descendants masculins pour une famille afghane, c’est risquer l’opprobre sociale. Ces travestissements, s’ils sont secrets, ne sont pas pour autant sanctionnes par les autorites. Ils sont toleres par les pouvoirs religieux, voire meme encourages puisqu’ils apportent des avantages indeniables a toute la famille. Tout ‘ bacha posh ‘ peut travailler ; accompagner ses soeurs faire les courses. Selon une superstition afghane, il pourrait meme conduire a la naissance d’un garcon dans la famille. Pourtant les sequelles pour ces petites filles sont reelles, elles qui vivent dans le mensonge, dans la peur d’etre demasquees par leurs camarades de classe, dans le deni total de ce qu’elles sont. Mais, surtout, cette question que tout ‘ bacha posh ‘ se pose a un moment donne : comment redevenir femme quand on a passe sa jeunesse a se comporter comme un homme ?
(Programme sous-titre par teletexte pour les sourds et les malentendants)

Ce thème a déjà été abordé dans un article de la revue GEO (Il me semble le numéro de février 2011, à confirmer).

C A.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.