VIH : Toulouse va « troder » pendant toute une semaine !

Publiée le 23 novembre 2012 | Par Michel Megnin | Associations Membres, Santé & Prévention

Du 26 novembre au 2 décembre, c’est la semaine du Dépistage Rapide : un dépistage du VIH réalisé en quelques minutes, proposé dans les lieux incontournables de la communauté gay à Toulouse.

Le combat contre la propagation du virus du sida est loin d’être terminé et chacun doit garder en tête l’importance du dépistage, autant d’un point de vue personnel  que vis-à-vis de ses partenaires. C’est le sens de la Semaine du Dépistage Rapide organisée par le SNEG-Prévention et AIDES Midi-Pyrénées, en lien avec les partenaires LGBT[1] locaux tels que la fédération Arc En Ciel ou l’association étudiante LGBT Jules & Julies. : aller au plus près des homosexuels et bisexuels de Toulouse et de ses environs et leur proposer des TROD[2] sur les lieux de rencontre qu’ils fréquentent. Au-delà du TROD, il sera bien évidemment possible de parler de santé sexuelle avec les intervenants.

Un dépistage rapide

Du lundi 26 novembre au dimanche 2 décembre, à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida, la Semaine du Dépistage à Toulouse permettra aux personnes qui le souhaitent d’effectuer un TROD de manière confidentielle et gratuite.

Outre le Centre LGBT de la Mairie de Toulouse, le local de AIDES, l’Université Paul Sabatier ou encore le lieu de drague historique de l’Île du Ramier, ces actions se dérouleront également dans les établissements commerciaux suivants : sauna mixte Club72, sauna KS, bar Le Bear’s, sex-shop Le Lynx, sauna Le Colonial, bar le Limelight, bar le Quinquina, bar le Grand Cirque, club le Shangaï, club le Kléo, bar le Beaucoup.

Vous pouvez consulter toutes les adresses et tous les horaires du dispositif sur le site web de l’événement.

Le test utilisé consiste en un prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt. Le résultat, très fiable à 3 mois de la prise de risque, est obtenu en quelques minutes. Attention cependant, il ne concerne que le VIH et ne permet pas de dépister les IST.

Un public ciblé

Si la recherche et la prise en charge médicale des malades du sida progressent, le dépistage n’en reste pas moins une des priorités pour réduire les risques de transmission et espérer freiner la chaîne des nouvelles contaminations. En France, 2 500 hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes ont découvert leur séropositivité au VIH en 2010, représentant près de 40% de l’ensemble des découvertes. En Midi-Pyrénées, 45% des découvertes de séropositivité pour le VIH en 2010 concernent des personnes homosexuelles ou bisexuelles.

La volonté de AIDES, du SNEG et de ses partenaires est donc d’aller vers ces hommes au plus près de leurs lieux de sociabilité, dans les bars, les associations, aux abords des lieux de rencontre et de remobiliser la communauté homosexuelle, les associations LGBT sur le terrain de la prévention.

Communiqué de presse Sneg/Aides

Arc En Ciel Toulouse est partenaire de cette semaine avec Jules & Julies

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

2 Responses to VIH : Toulouse va « troder » pendant toute une semaine !

  1. Eric Vei says:

    Bonjour,
    COmment voir, lire l’agenda du dépistage rapide svp ?
    EV

  2. Michel Megnin says:

    Merci Eric pour cette observation : le lien désormais en rouge permet d’avoir accès aux informations précises sur les lieux et les dates