Don du sang : Les 25 000 donneurs redemandent à la ministre des Etats Généraux de la transfusion

Publiée le 28 décembre 2012 | Par Michel Megnin | Associations Amies, Associations Membres, Communiqué de Presse, Santé & Prévention

AFFICHE 14 JUINRépondant à une question posée par Homosexualités et Socialisme, le candidat François Hollande avait promis la fin d’une discrimination « non justifiée par la science ». Après avoir annoncé aux homosexuels la fin de l’interdiction de donner leur sang, la ministre de la Santé vient pourtant subitement de changer d’avis…

Voici la réaction des « 25000 donneurs » qui milite pour la réintégration aux mêmes conditions que les autres donneurs.

« Etre Humaniste et Ministre, c’est avoir le courage de ses convictions »

Lors de sa dernière interview sur BFM TV le 14 décembre dernier, la Ministre de la santé s’est trouvée fort embarrassée sur la question du don du sang des homosexuels, et répondit précipitamment par une contradiction manifeste, reconnaissant à la fois le caractère discriminatoire de l’exclusion des HSH en même temps qu’elle affirmait son opposition à leur réintégration tant qu’ « elle ne serait pas certaine que cette réintégration n entraînerait aucune contamination nouvelle ».

Pourtant six mois auparavant, le 14 juin, elle avait affirmé à l’occasion de la journée mondiale des donneurs de sang qu’elle allait rouvrir le don du sang à cette population. Ne connaissait-elle donc pas ce dossier déjà largement médiatisé au point de s’aventurer ainsi à une telle fausse promesse  ?

Pourtant, en date du 4 juillet, nous avons été reçus à l’Elysée par le Professeur Lyon-Caen, conseiller santé du Président de la République qui nous a soutenu dans notre démarche.

Pourtant, le 22 septembre, nous avons envoyé un courrier demandant l’ouverture des Etats Généraux de l’autosuffisance et de la sécurité transfusionnelles à la Ministre, à la Présidente de la commission des Affaires Sociales et à tous les Présidents de groupe parlementaire des deux chambres.

Si un grand nombre de réponses favorables nous sont parvenues, nous attendons toujours la réponse de Marisol Touraine.

NON au Lobby de la Peur

Alor,s face à ce renoncement qui ne dit pas son nom, nous ne pouvons qu’être surpris de ne pas avoir été ne serait-ce qu’ »entendu » sur le sujet pour lequel nous sommes les représentants de ces donneurs.

Nous espérons que la déclaration de Marisol Touraine n’est ni influencée par les propos de Bruno Mégret, dont l’homophobie n’a d’égal que son ignorance en matière transfusionnelle, ni par le lobbying quasi-institutionnel de certaines association LGBT ou de lutte contre le VIH encore hostiles à la réintégration des homosexuels, encore moins par les réticences d’une administration inhibée par le fameux principe de précaution, conséquence directe du terrible « responsable mais pas coupable » .

La seule influence qu’elle devrait recevoir, c’est celle de l’Histoire, celle de son pays et celle de son parti : ni M Mitterrand ni M Badinter ne se sont embarrassés de l’opinion publique, de prétendus experts ou d’un quelconque consensus quand il s’est agi de leurs intimes convictions ; l’abolition de la peine de mort reste un héritage dont ne peuvent que s’enorgueillir tous les Humanistes de ce pays.

Prétendre s’inscrire dans les pas de ces grands Hommes ne nécessite qu’une seule et unique qualité : le courage.

Poursuite du dialogue

Le collectif des 25 000 Donneurs s’attache depuis le début à nouer un dialogue constructif avec tous les protagonistes de ce dossier : le Ministère de la santé, les Elus, l’EFS, l’InVS, les associations de donneurs et les associations de receveurs quels que soient leurs avis.

C’est pourquoi nous oublions cette déclaration aussi regrettable que prématurée, et réaffirmons ici clairement notre exigence relative à l’instauration des Etats Généraux, seul moyen à nos yeux de réunir toutes les personnes concernées autour d’une table et d’établir la liste des blocages à lever. Et que la raison l’emporte enfin sur la peur !

Nous demandons par conséquent à être rapidement et officiellement reçus par la Ministre de la santé, aux fins d’établir toutes les modalités pratiques de ces rencontres à venir.

Parce que des vies humaines sont en jeu.
Parce que nous sommes des donneurs.
Parce que rien ne nous arrêtera.
Nous donnerons.

Contact Presse : Cyril Chevreau
Mail : les25000donneurs@hotmail.fr

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.