Samedi 4, 16h à la CMS : Rencontre-débat avec l’auteur de BD Fabrice Neaud

Publiée le 4 juin 2011 | Par Michel Megnin | Marche et Festival des Fiertés LGBT

Dans le cadre du Festival des Fiertés 2011, Arc en Ciel Toulouse et Jules & Julie vous invitent à participer à une rencontre-débat organisée par des étudiantes du Mirail avec l’auteur de bande dessinée Fabrice Neaud.  Cette rencontre aura lieu à la Communauté Municipale de Santé, 2 rue Malbec, (port de La Daurade), à partir de 16heures.

Avec son « Journal »  autobiographique , reconnu comme une oeuvre majeure  (la dernière version « augmentée a été publiée en avril 2010), Fabrice Neaud est une figure marquante de la BD, témoin-narrateur-illustrateur de sa vie qui questionne aussi bien la société en général que notre « communauté ». Cette rencontre sera aussi l’occasion de parler de l’un de ses albums qui a été réalisé avec l’association belge de lutte contre le SIDA, Ex Aequo : « Alex ou la vie d’après ».

http://www.exaequo.be/media/d_EXAbdalexLD_84346.pdf

Pour mieux connaître Fabrice Neaud

« Depuis 1994, Fabrice Neaud a entrepris un projet novateur et ambitieux : réaliser son journal en bande dessinée. Au fil de ses albums et récits complets, en utilisant la bande dessinée dans ce qu’elle a de plus riche et de plus spécifique, Fabrice Neaud renouvelle sans cesse ce média, tout au long d’une œuvre forte, dense, complexe et variée. On trouve de tout dans l’œuvre de Fabrice Neaud : beaucoup d’émotion et une vive sensibilité ; une réflexion sur notre société, ses valeurs, l’exclusion et la tolérance ; des références picturales, mythologiques, sociologiques, musicales, littéraires et philosophiques ; des réflexions sur l’art et l’amour ; des trouvailles formelles innovantes ; une touche d’humour ; des dessins superbes… Une lecture unique et rapide ne fera apparaître que quelques aspects fragmentaires de l’œuvre, en fonction du lecteur. Fabrice Neaud apparaîtra ainsi comme un activiste gay à certains, et à d’autres comme un amateur de culture classique, comme un névrosé en quête de thérapie, comme un innovateur dans la forme… La lecture du Journal est exigeante. Plusieurs lectures sont utiles pour appréhender l’œuvre dans toute sa richesse, prendre du temps est nécessaire si on veut éviter les lectures rapides et erronées contre lesquelles le narrateur met en garde. Fabrice Neaud fait sans doute partie de ces quelques auteurs qui renouvellent vraiment la bande dessinée, l’enrichissant dans le fond comme dans la forme, élargissant ses possibilités et, par les réflexions qu’ils provoquent chez le lecteur, élargissant également nos horizons. Et maintenant, bonne lecture ! » Sébastien Soleille : http://soleille.pagesperso-orange.fr/fabriceneaud/general/accueil.htm

 

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.