PRIDE : AIDES et les TRODS sur le village associatif

Publiée le 5 juin 2012 | Par Michel Megnin | Associations, Associations Membres

« Dépistage : un petit pas pour moi, un grand pas pour la fin du sida »

AIDES Midi-Pyrénées sera de la fête lors de la prochaine marche des fiertés à  Toulouse, le samedi 16 juin 2012. Cette année encore, nous insistons sur l’importance du dépistage : un moyen efficace de prendre soin de soi et de protéger ses pairs.

Qu’on le veuille ou non, le sida fait partie de la vie de notre communauté.

Quelle que soit la réalité des chiffres (un gay sur sept, sur six, sur cinq ?), le nombre de gays qui vivent avec le VIH reste très  élevé. La probabilité de rencontrer un partenaire séropositif ou un séropositif qui ignore son statut est particulièrement importante, d’autant plus quand on a de nombreux partenaires sexuels. Même si les gays sont ceux qui utilisent le plus les préservatifs, les prises de risques exposent bien plus à la contamination par le VIH et par les autres infections sexuellement transmissibles (IST).

Si l’on veut réduire le risque d’entrer en contact avec le virus, il faut se protéger. Si l’on veut faire en sorte que la charge virale communautaire baisse, il faut recourir au dépistage le plus souvent possible et accéder à un traitement dans les meilleures conditions possibles.

Le dépistage, c’est ce qui nous permet d’être traité plus tôt en cas de résultat positif, et d’améliorer d’autant plus le succès thérapeutique. Avec ce geste, on agit en plus pour sa communauté. Si tous les séronegs prennent l’habitude de se faire dépister très régulièrement, on arrivera à avoir un impact sur la dynamique de l’épidémie. Pour les séropos, les IST peuvent avoir de graves répercussions, alors même recommandation : un petit check-up au moins une fois dans l’année (voire plus souvent quand on a de nombreux partenaires).

Parallèlement à l’offre de dépistage en CDAG (Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit) ou en laboratoire sur prescription médicale, AIDES propose régulièrement l’accès au Test Rapide d’Orientation Diagnostique (TROD). Si le dépistage n’a jamais été aussi attractif, c’est parce que c’est aujourd’hui beaucoup plus facile qu’avant. Maintenant, c’est rapide (le résultat délivré  en 30 min), communautaire (pratiqué par des militants de AIDES) et ça se passe en bas de chez vous (saunas, sex-clubs, accueils de l’association, Centre LGBT, lieux de drague …)

Cet « objectif dépistage », AIDES entend le porter bien haut et en musique lors de la marche des fiertés. Retrouvez-nous donc le samedi 16 juin, au village associatif qui sera installé Place du Capitole à Toulouse à partir de 11h.

Contacts :

AIDES Midi-Pyrénées

16, avenue Etienne Billières 31300 TOULOUSE

Tél : 05.34.31.36.60 / aidesmp@aol.com

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.