Action Urgente Amnesty International sur la Turquie

Publiée le 16 avril 2017 | Par Baptiste POIRET | Associations, Associations Membres, News, News (Slider Homepage)

TURQUIE : IL FAUT ABANDONNER TOUTES LES POURSUITES ENGAGEES CONTRE UN MILITANT ET LE PROTEGER

Veuillez trouver ci-dessous une actualisation d’une Action urgente d’Amnesty International  concernant la Turquie…avec une proposition de lettres à envoyer aux autorités (par la poste et ou par courriel). 

Les poursuites engagées contre le styliste et militant LGBTI Barbaros Şansal  pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression continuent. La prochaine audience aura lieu le 1er juin. En attendant, une interdiction de voyager l’empêche de mener ses activités professionnelles et les autorités ne lui accordent aucune protection contre les attaques.

La prochaine audience qui aura lieu dans le cadre des poursuites engagées contre le styliste et militant LGBTI Barbaros Ş ansal, se tiendra le 1er juin. Il est poursuivi au titre de l’article 216 du Code pénal qui érige en infraction l’« incitation du public à la haine ou à l’hostilité » en raison d’un message vidéo et d’un tweet qu’il a partagé sur les réseaux sociaux le 31 décembre 2016 (la veille du Nouvel An).

Le 1er mars, un tribunal a décidé de mettre Barbaros Ş ansal en liberté conditionnelle, lui interdisant de voyager à l’étranger. Il se trouvait en détention provisoire depuis le 3 janvier 2017. À sa libération, Barbaros Ş ansal a remercié les sympathisants d’Amnesty International et a déclaré : « Nous avons besoin de davantage de liberté, et non pas qu’elle soit restreinte. Je garde le moral, malgré l’horrible expérience que j’ai vécu, en étant expulsé du territoire du nord de Chypre, et en étant attaqué physiquement et blessé sur le tarmac de l’aéroport. J’ai déjà connu la répression par le passé, comme durant la période qui a suivi le coup d’État militaire en 1980. Je pense que cela va passer également. Nous connaîtrons des jours meilleurs. »

Le 3 mars, Barbaros Ş ansal a déposé une demande de protection auprès de la province d’Istanbul car il reçoit des messages menaçants et a des raisons de craindre de nouvelles attaques physiques, au point où il a peur de quitter son domicile. À ce jour, il n’a toujours pas reçu de réponse à sa demande de protection. Tant le message vidéo que le tweet que Barbaros Ş ansal reconnaît avoir postés sur les réseaux sociaux sont protégés par le droit à la liberté d’expression et ne devraient pas donner lieu à des poursuites pénales. Le 16 mars, lors de la première audience, Barbaros Ş ansal a plaidé non coupable et a contesté l’interdiction de voyager, qui dans les faits l’empêche de mener ses activités professionnelles. Le juge a décidé de maintenir l’interdiction de voyager.

Le 17 mars, l’avocat de Barbaros Ş ansal a contesté la décision, mais à la date du 5 avril 2017, le tribunal n’avait toujours pas rendu de décision.

 

ACTION RECOMMANDEE : lettre international / email / fax : 

–> Modèle de courrier : lettres AU LGBT Turquie avril 2017

  • Appelez le ministre de la Justice à abandonner les charges retenues contre Barbaros Şansal et à lever l’interdiction de voyager ;
  • exhortez le préfet d’Istanbul à garantir que Barbaros Şansal bénéficie immédiatement d’une protection efficace, dans le respect de ses souhaits ;
  • priez le ministre de la Justice d’ouvrir une information judiciaire sur l’agression dont Barbaros Şansal a été victime et sur les menaces qu’il continue de recevoir et de traduire en justice tous les responsables présumés.

MERCI D’ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 18 MAI 2017 À :

Préfet d’Istanbul

M. VasipŞahin

Istanbul Governorship

İstanbul Valiliği

Ankara Caddesi

34110 Cağaloğlu-Fatih/İstanbul, Turquie

Fax : +90 212 512 20 86

 Copie à :

Ambassade de Turquie

16 avenue de Lamballe – 75016 Paris

Tél : 01 53 92 71 11 – Fax : 01 45 20 41 91

Courriel : ambassade.paris@mfa.gov.tr

Tarifs postaux pour la Turquie :

Lettre internationale (20 g) : 1,30 €

Ceci est la deuxième mise à jour de l’AU 2/17.

Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/eur44/5431/2017/fr/

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.