Festival Trans et Inter, Toulouse, 2015

« Vivre son identité de genre est une liberté fondamentale »

14 novembre : Soirée Santé, Les enjeux de la chirurgie pour les personnes FtM en 2015, à la Maison de la citoyenneté – Centre (1), à partir de 21 heures. Avec le Docteur Morel-Journel (GRETIS, Lyon)

16 novembre :« Trans & Médias en France et aux Etats-Unis : quand la transidentité devient un sujet de la culture populaire », à la Maison de la citoyenneté – St Cyprien (2), par Karine Espineira, Docteur de l’université en sciences de la communication. 20 heures.

« Orange is the New Black, Sense8 et Transparents sont autant de séries qui proposent des personnages trans qui semblent plus proche de la réalité des vécus et expériences transgenres. Le grand public se prend à les aimer y compris quand l’un de ses personnages est joué par une « vraie » personne trans. L’actrice Laverne Cox fait la Une du Time, Caitlyn Jenner celle de Vogue. L’une tourne dans une série à succès, l’autre met en scène sa vie dans la téléréalité. Toutes deux sont populaires et font parler de la transidentités. Les médias français s’interrogent avec raison : comment expliquer l’engouement pour la thématique trans ? Pourquoi n’avons-nous pas de Laverne ou de Caitlyn chez nous ? Un début de réponse tient peut-être à un premier constat qu’il convient d’approfondir : si en France le sujet trans semble toujours cantonné à l’étude de cas, aux Etats-Unis il s’inscrit dans la culture.

17 novembre : Carte blanche aux personnes Intersexes. Projection-débat avec Intersexion de Grant Lahood. Espace des diversités et de la laïcité (3) (salle 5), à partir de 20 heures.

« J’ai été stupéfié de découvrir à quel point il y a de personnes Intersexuées dans le monde, ainsi que la diversité de leurs situations. Et pourtant, comme la plupart des gens, j’avais jusque-là supposé que c’était incroyablement rare. Comment se fait-il qu’aucun de nous ne sache qu’une personne sur 2 000 puisse être intersexe ? » – Grant Lahood, réalisateur d’Intersexion.

Ce documentaire plein de vie et de diversité, dans des parcours parfois époustouflants, fait découvrir la réalité trop ignorée d’humains dont on a décidé que le corps était un problème. Par leur existence, les intersexes dérangent, bousculent, effrayent la société binaire. Et pour effacer cette réalité, mutilations et hormonothérapies sont préconisées par le corps médical. Ce documentaire recueille et souligne les vies d’humains dont on leur a dit d’avoir honte et de se cacher. Comment se construit-on alors, comment grandit-on ainsi ? La projection sera suivie d’une discussion avec des membres de l’Organisation Internationale Intersexe Francophone.

18 novembre : « La voix et le genre » par Isabelle Vera Santa Fe, orthophoniste en féminisation de la voix, suivi d’un atelier théâtre « Travaille ton genre » animé par Jérome Laparra . Au centre LGBT (3), à partir de 20 heures.

La voix est le reflet de notre personnalité. Quelles sont les caractéristiques de notre identité vocale ? Qu’est-ce qui fait qu’une voix est perçue comme féminine ou masculine ? Et comment trouver sa voix dans un parcours transidentitaire ?

19 novembre : Stérilisation forcée des personnes Trans : comment en est-on arrivé là ? Conférence et débat proposés par Florence Bertocchio (Association Nationale Transgenre), au centre LGBT (3), à partir de 20 heures 30

Cette question éminemment politique nous amènera certainement à considérer la récente proposition de loi sur le changement d’état-civil, ses vertus, ses défauts et l’importance du travail collectif des associations et mouvements Trans et LGBT pour parvenir à une loi juste et nécessaire.

20 novembre, commémoration du T-DOR à la Luna loca (4). A partir de 20 heures.

Arc En Ciel Toulouse vous invite à participer à cette commémoration annuelle des victimes de la transphobie à travers le monde. C’est aussi chaque année une soirée conviviale dans un lieu qui accueillera le T-DOR pour la 4ème fois.

21 novembre, Troc Trans Inter, à la Maison de la citoyenneté – centre (1). A partir de 14 heures.

Venez papoter, chiner, échanger : vêtements, chaussures, accessoires en tous genres. Entièrement gratuit. Vous pourrez également apporter vos dons pour le prochain troc.

28 novembre : Soirée de clôture avec la projection de « Boy meets girl » en partenariat avec le festival DIAM. Auditorium de l’Espace des diversités et de la laïcité (3), à partir de 20 heures.

Lors de sa première présentation à Toulouse, lors du festival DIAM 2015, cette comédie tendre et juste a ravi le public. Si vous l’avez manquée, profitez de cette seconde chance. Si vous l’avez vue en février dernier, vous souhaiterez certainement la revoir !

(1) 5 rue Paul Mériel
(2) 20 place Jean Diebold
(3) 38 rue d’Aubuisson
(4) 9 chemin Prat Long

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.