Communiqué de l’ILGA contre la pathologisation des identités de genre non conformes chez l’enfant

Publiée le 10 mai 2016 | Par Florence Bertocchio | EspaceTrans, Trans & Inter

En tant que Fédération mondiale des organisations LGBTI, nous croyons fermement que la diversité des genres n’est pas – et ne devrait jamais être considérée comme – une pathologie.

Nous affirmons aussi qu’aucun enfant pré-pubère ne devrait jamais faire l’objet d’un diagnostic en raison de son identité ou de son expression de genre. En vérité, un tel diagnostic est dépourvu de la moindre utilité médicale.

Nous affirmons que les enfants sont des individus en constante évolution et en constant développement, qui explorent leur personnalité et leur potentiel à mesure qu’ils grandissent. Cela inclut la perception de leur genre, et leurs expressions de genre, pour aboutir finalement à la formation de leur identité. Les enfants se développent mieux quand ils sont encouragés à grandir et à explorer dans un environnement aimant et qui les soutient – et non pas lorsqu’ils sont stigmatisés ou médicalisés.

Au lieu de maintenir un parcours pathologisé pour ces enfants, nous recommandons fortement que l’on rende disponibles un support valorisant l’affirmation individuelle du genre adapté à chaque âge, une information équilibrée et du soutien pour les enfants, leurs familles et toutes les personnes jouant un rôle important dans la vie des enfants. Les écoles, ainsi que les médias jouent un rôle crucial en ce sens, et devraient être soutenus dans leur travail.

Nous appuyons fermement la proposition de supprimer les diagnostics de « transsexualisme » et de « Trouble de l’identité sexuelle chez l’enfant » du chapitre 5 de la version actuelle de la Classification internationale des maladies (CIM-10) et d’autres versions, parce que la diversité entre les genres n’est pas une maladie mentale. Nous en appelons également l’Organisation Mondiale de la Santé pour qu’elle ne remplace pas le « Trouble de l’identité sexuelle chez l’enfant » par un autre diagnostic pathologisant, tel que « l’Incongruence de genre chez l’enfant ».

L’ILGA est solidaire du mouvement Trans mondial contre toute forme de pathologisation des enfants.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Comments are closed.